Accueil / Politique / APL pour les jeunes : finalement, il n’y aura aucune modification

APL pour les jeunes : finalement, il n’y aura aucune modification

Les APL destinées aux jeunes précaires devaient subir une modification de taille, mais Sylvia Pinel a spécifié que la méthode proposée ne permettait pas d’obtenir réellement la stabilité financière du bénéficiaire.

Les jeunes précaires peuvent entamer 2016 avec un poids en moins, car le gouvernement a décidé de ne pas mettre en place la modification du calcul des APL. Ces aides devaient faire l’objet d’un changement en se focalisant uniquement sur la situation financière enregistrée lorsque le bénéficiaire établissait la demande. Pour Sylvia Pinel qui devrait quitter le gouvernement pour se consacrer pleinement à la région dans laquelle elle a été élue vice-présidente, ce recul est une décision technique.

150 000 jeunes précaires auraient été confrontés à la modification des APL

La modification du calcul des APL faisait l’objet d’un débat au cœur du gouvernement, car le ministre de l’Éducation nationale n’approuvait pas cette mise en place alors que le ministère du Logement se plaçait en faveur de ce changement. Finalement, selon les informations de Libération, les jeunes auront toujours le droit aux APL avec le même procédé. Les associations dénonçaient également cette pratique et elles sont désormais enthousiasmées d’apprendre que le projet n’a pas abouti. La grogne était au rendez-vous, car 150 000 bénéficiaires auraient été impactées par cette nouvelle méthode et la raison est assez simple.

Les APL seront toujours calculées avec le revenu fiscal de référence

En effet, le gouvernement tente de réaliser des économies et il souhaitait se focaliser sur les APL. Ce projet avait donc pour objectif d’économiser près de 109 millions d’euros et cela en changeant simplement un critère. Le calcul était donc basé sur les revenus engendrés les mois avant la demande et le revenu fiscal aurait été lancé aux oubliettes. Le projet ne pouvait donc pas prendre en compte la situation financière réelle des jeunes qui a tendance à être instable d’un mois à un autre. C’est donc un grand soulagement.

Calculer, Pixabay – jarmoluk

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !