LOADING

Type to search

Plus d’engagements dans la lutte contre le Sida

1 année ago
Share

Ce sont les résultats d’un sondage, les Français souhaitent que notre pays s’investisse plus dans la lutte mondiale contre le VIH. Du 24 au 26 juin prochain aura lieu le festival de musique Solidays, il se tiendra à Paris. C’est l’occasion pour le chef de l’état de prendre en considération les espérances des Français interrogés sur le sujet, notamment en augmentant sa contribution au fonds mondial. Des propos signifiés dans un communiqué de plusieurs associations, Coalition Plus, Aides, Act Up Paris.

Le virus du Sida

François Hollande interpellé à propos du Sida

Le sondage IFOP démontre bien l’intérêt des sondés pour la lutte contre le Sida, plus de sept personnes sur dix estiment que l’objectif de l’état est d’augmenter la contribution, cela doit être une priorité, plus de 75% des personnes interrogées pensent qu’une aide technique, financière peut réduire, freiner l’apparition de plusieurs maladies comme le VIH. L’ ONU a déclaré que le Sida pourrait être éradiqué d’ici 2030, plus de 30 millions de malades devraient être mis sous traitement d’ici 2020, elle va également mobiliser plus de 26,2 milliards de dollars pour mettre fin à cette pandémie dans les années à venir.

Un effort supplémentaire de plusieurs pays

Le président de la République peut-il, veut-il faire plus, la France en a-t-elle les moyens ? Va-t-il accentuer l’effort ou le maintenir ? Le premier ministre canadien a promis une hausse de plus de 20% pour la lutte contre le Sida, les États-Unis, le Japon, le Luxembourg, l’Union européenne ont décidé d’intensifier les efforts financiers. Pour mettre fin au virus, il faudrait selon l’ONU un besoin financier de plus de 7 milliards d’euros. Le 16 septembre prochain, les états donateurs doivent se réunir à Montréal pour annoncer leurs contributions, le sondage IFOP pèsera-t-il lourd dans la décision de François Hollande ?

Aucun vaccin n’a été développé contre le VIH

Le Sida s’est développé dans les années 1970 faisant de cette maladie, un problème sanitaire mondial. L’usage du préservatif reste le seul moyen actuellement de s’en prémunir, car il n’existe aucun vaccin pour se protéger du virus. Les traitements antiviraux ne permettent aucune guérison, leur efficacité est reconnue mais ils ne peuvent que stopper la prolifération du VIH dans l’organisme.

Le virus du Sida, Wikipédia – C. Goldsmith

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *