Accueil / Politique / Les Français se préoccupent-ils de la santé des futurs candidats à la présidentielle ?

Les Français se préoccupent-ils de la santé des futurs candidats à la présidentielle ?

Les Français sont-ils particulièrement intéressés par la santé de leur futur président de la République ? Un sondage Odoxa pour le Figaro et France Inter révèle ce jeudi que les opinions sur ce sujet divergent, la transparence espérée des futurs candidats à la présidentielle concernant leur état de santé est-elle vraiment respectée ? Les présidents de la République ont-ils toujours dit la vérité sur leurs différentes maladies, la sincérité est-elle tabou ? De Louis XIV à Pompidou en passant par François Mitterrand, la santé de ces hauts dignitaires a oscillé entre affaire publique et secret d’état.

Des médecins

La santé des politiques est un sujet très complexe

La campagne électorale d’Hillary Clinton a été la semaine dernière bouleversée par un malaise de la candidate, en premier, il  s’agissait d’une simple fatigue, mais la vérité était tout autre, une pneumonie avait été diagnostiquée. Les présidents ont toujours menti sur leur santé, sciemment ou par omission. François Mitterrand avait publié un bulletin de santé, mais il était faux, Jacques Chirac a tout tenté pour cacher la vérité sur son AVC, Sarkozy n’a publié que 3 bulletins de santé sur cinq, celui de 2010 était « bidon ». Le sujet reste tabou en France, la révélation de l’état de santé reste compliquée.

Un problème de santé pourrait changer le vote des électeurs

L’enquête dévoile que les Français se disent inquiets de la santé de leur futur président après la découverte de la pneumonie d’Hillary Clinton, plus de 52% des personnes interrogées ont répondu lors du sondage que les présidents avaient tort de cacher leurs problèmes de santé, 47% leur ont donné raison. Pour ce qui est des intentions de vote, plus de 61% des sondés estiment que, leur candidat préféré s’il révélait une maladie, cela influencerait leur jugement sur l’élection, 39% ne partagent pas cet avis.

Le président de la République est-il obligé de dire la vérité sur sa santé ?

La publication régulière des bulletins de santé est une promesse souvent prise sous la Ve république et très peu tenue. Davantage de transparence est vraiment nécessaire. Le devoir d’information se heurte bien souvent au respect de la vie privée, une simple allergie doit-elle être dévoilée, cela change-t-il le court de l’histoire, le président n’a-t-il pas le droit d’avoir comme tout le monde un jardin secret ? Tant que la maladie n’influe pas sur la sécurité du pays, tout homme a le droit de choisir de divulguer ou de se taire sur son état de santé.

Des médecins, Pixabay – skeeze

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !