Accueil / Politique / Généralisation du tiers payant : le Conseil la censure à cause du manque d’encadrement

Généralisation du tiers payant : le Conseil la censure à cause du manque d’encadrement

C’est en partie une bonne nouvelle pour Marisol Touraine qui devra toutefois repasser devant le Parlement. La généralisation du tiers paiement a été validée, mais les Sages ont tout de même fait preuve d’une retenue.

La journée de jeudi, a été assez positive pour Marisol Touraine, la ministre de la Santé, car elle a gagné une bataille entière et la moitié d’une. La première concerne le paquet de cigarettes neutre, il sera donc bien commercialisé, car le Conseil constitutionnel a donné son accord. La loi a été validée, mais cela devrait accroître davantage la grogne des acteurs de ce marché. L’objectif pour le ministère consiste à réduire le tabagisme qui est à l’origine d’une multitude de problèmes de santé.

La généralisation du tiers payant n’est pas assez encadrée selon les Sages

En parallèle, Marisol Touraine a gagné une petite bataille avec la généralisation du tiers payant. Cette dernière a été validée, mais elle a aussi été partiellement censurée. Les Sages estiment que le manque d’encadrement est préjudiciable, le texte est donc renvoyé devant les parlementaires qui sont invités à étudier à nouveau cette loi très importante pour la ministre. Il est primordial de noter que ce texte est au cœur de vives inquiétudes chez les professionnels de la Santé qui redoutent une telle mise en place.

Marisol Touraine affirme que ce n’est pas la fin du tiers payant

Du côté des patients qui ont de faibles revenus, ils n’auront plus à avancer les frais médicaux. Si certains bénéficient de la CMU, d’autres ont toutefois un salaire trop important par rapport au barème, mais ils ont tout de même des difficultés pour accéder aux soins médicaux. C’est pour cette raison que Marisol Touraine a souhaité généraliser le tiers payant, car elle veut un accès plus important. Des millions de bénéficiaires devraient donc être référencés. En parallèle, certains estiment que cette censure pourrait mettre un terme au projet, mais lors d’une conférence, la ministre a insisté sur le fait que cette décision ne condamnait pas le tiers payant.

Marisol Touraine, Flickr – Laurent

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !