Accueil / Politique / Le projet de loi de santé de Marisol Touraine a été voté lors d’une deuxième lecture

Le projet de loi de santé de Marisol Touraine a été voté lors d’une deuxième lecture

Mardi, les députés ont voté après plus d’un an sa présentation, le projet de loi de santé porté par la ministre Marisol Touraine a été quelque peu perfectionné. Le texte final a retenu, la généralisation du tiers payant, la mesure tellement décriée par les professionnels de santé, mais aussi la lutte contre le tabagisme. Plusieurs mesures devraient d’ici quelques semaines bouleverser les Français et les familiariser avec ces nouvelles habitudes selon le Parisien.

Le gouvernement a depuis de longs mois intensifié son action pour construire des plans d’action à l’arrêt du tabac. La ministre de la Santé insiste également sur le fait qu’il faut à tout prix protéger les non-fumeurs du tabagisme des autres et tout particulièrement les enfants, en effet, le tabagisme passif serait responsable de plusieurs pathologies comme l’asthme, les problèmes ORL et la mort du nourrisson.

Le projet de la loi Santé est aussi centré sur le tabagisme

Cet été, ce projet de loi avait été la promulgation de l’interdiction de fumer dans les endroits fréquentés par les enfants, mais cette fois la loi va plus loin, désormais il sera interdit de fumer dans une voiture en présence d’un enfant de moins de 12 ans, l’automobiliste pris en faute pourrait encourir une amende de 68 euros. Comme explique Le Parisien, les particules fines seraient plus concentrées dans un espace clos comme l’habitacle de la voiture.

Un vote en seconde lecture qui ne devrait pas satisfaire les médecins

Le projet de loi prévoit également le paquet de cigarettes neutre, il devrait voir le jour d’ici le mois de mai 2016, la mesure a été adoptée hier à deux voix près. Le Sénat va de nouveau se pencher le 14 décembre prochain sur le projet de loi de santé avant son adoption définitive par l’assemblée avant la trêve des confiseurs. Ce projet de loi avait été repoussé à trois reprises à cause des attentats du 13 novembre dernier. Les syndicats des médecins sont déçus, mais pour l’heure, aucune action n’est prévue, peut-être une grève des soins après le 2 janvier 2016, il faudra attendre la levée de l’état d’urgence pour en savoir d’avantage.

Assemblée nationale, Wikipédia – Richard Ying et Tangui Morlier

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !