Un plan d’action contre la maladie de Lyme sera présenté à la rentrée

Le ministère de la Santé vient de l’annoncer, le but de cette mesure, renforcer la prévention de la maladie, tout mettre en œuvre pour consolider le diagnostic. La maladie de Lyme est une pathologie d’origine infectieuse, potentiellement grave, elle survient lors de la morsure d’une tique, elle peut devenir chronique, des douleurs invalidantes peuvent également persister.

Une tique

La maladie de Lyme est transmise par les piqûres de tiques

Cette infection peut très vite devenir chronique. Elle peut donner des complications graves, toucher différents organes du corps, le cœur, le cerveau, les articulations. La maladie se traite très facilement si le diagnostic est précoce. La période à redouter est celle du printemps à l’automne lors de promenades en forêts ou dans les herbacés. La maladie de Lyme se manifeste dans les trois à trente jours après la morsure par une plaque rouge, les membres inférieurs sont souvent les plus touchés, la lésion cutanée peut s’accompagner de fièvre qui peut disparaître spontanément au bout de quelques jours.

Les symptômes de la maladie de Lyme

En l’absence de traitements appropriés, la maladie peut causer quelques semaines, quelques mois voir des années plus tard des douleurs articulaires, des symptômes cardiaques, neurologiques. Le diagnostic est alors difficile, car les lésions cutanées ont disparu.

Les tiques ne sont pas naturellement infectées, elles sont contaminées lorsqu’elles se nourrissent du sang d’animaux sauvages contaminés. Les tiques ne se déplacent pas très loin, elles le font avec l’intermédiaire de rongeurs, d’oiseaux migrateurs, d’animaux domestiques, il est alors tout à fait possible de se faire mordre en dehors des zones redoutées.

Dans l’attente d’une reconnaissance de l’Etat

La meilleure prévention consiste à bien examiner son corps lorsque l’on rentre de promenade, si une tique est présente, il faut la retirer le plus vite possible tout en prenant bien soin de ne casser le rostre. La délivrance n’est pas alors automatique, il faut surveiller l’apparition d’un érythème chronique. De nombreuses associations de malades attendent depuis déjà de longues années que cette maladie soit enfin reconnue, prise en charge par l’état.

Une tique, Pixabay – JerzyGorecki

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Pesticides

Plus de 90% de la population est contaminé par les pesticides

De nombreuses polémiques voient le jour en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens et leurs …

Un seul commentaire

  1. Je vous signale que la transmission materno-foetale a été parfaitement démontrée chez l’homme commme chez l’animal Vous trouverez les références sur le document « Epidémiologie » page 25 qui se trouce sur ce lien :http://www.lymeinfo.net/francais/litterature_medicale.html
    Vous pouvez aussi lire l’article suivant :
    http://www.molecularalzheimer.org/files/Gestational_Lyme_Borreliosis_-_Annotated_1989.pdf

    Je vous conseille également de visionner ces présentations :
    https://youtu.be/pLcDp2kdQF0

    https://youtu.be/5YlUhdiA7cM

Réagissez !