Accueil / Politique / Sénat : le Budget 2014 n’est pas adopté et son exécution est rejetée

Sénat : le Budget 2014 n’est pas adopté et son exécution est rejetée

Le Sénat effectuait la seconde lecture du budget 2014 et c’est un non qui a été décrété. L’exécution est alors rejetée et ce n’est pas la première fois alors que l’Assemblée avait donné son accord.

Assemblée nationale
Assemblée nationale / Crédit Photo : Wikipédia – Richard Ying et Tangui Morlier

La politique en France est complexe, car la droite et la gauche s’opposent. De ce fait, lorsque l’Assemblée nationale il y a quelques jours donne son accord pour l’exécution du budget 2014, c’est le gouvernement de François Hollande qui reste majoritaire et peut ainsi mettre en place sa politique. Toutefois, au sénat, c’est une autre histoire, car c’est la droite qui dirige et elle a donc refusé cette exécution.

Le Sénat est contre l’exécution du budget 2014 validé par la gauche

Toutefois, même si les Républicains ont leur mot à dire lorsqu’ils siègent au Sénat, la donne est différente à l’Assemblée nationale qui aura l’occasion d’examiner à nouveau le budget 2014. Ce dernier devrait être accepté, car c’est la gauche qui est plus nombreuse et elle aura ainsi le dernier mot comme le mentionne Public Sénat. Les différents partis s’opposent sur fond de réformes importantes. Lorsqu’ils dressent le paysage de la France, ils constatent un taux de chômage inquiétant, une dépense publique qui n’est pas à la baisse et la fiscalité par contre continue d’augmenter et de miner les foyers, ce qui entraîne une croissance inexistante.

L’Assemblée examinera encore le budget 2014 après ce rejet

En novembre 2013, le budget 2014 avait déjà été rejeté par le Sénat dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale. La politique en France est donc bloquée, car le gouvernement de François Hollande n’a pas les pleins pouvoirs, il est parfois confronté à la droite qui dans tous les cas est contre toutes les mesures même si elles sont intéressantes, car c’est le fondement même de l’opposition droite/gauche. François Hollande a encore du travail s’il souhaite rétablir la France dans la ligne droite alors qu’elle est frappée par la crise et cela s’illustre parfaitement avec le mouvement contestataire des éleveurs.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !