LOADING

Type to search

Aides au logement : hausse des loyers favorisée par ce coup de pouce

3 années ago
Share

Les aides au logement sont des coups de pouce très intéressants pour les foyers. Toutefois, la hausse des loyers serait favorisée.

Location

Location

Les aides au logement comme l’APL sont distribuées généralement par la CAF. Le montant est déduit des loyers et cela permet à une famille d’obtenir une location en diminuant le montant dépensé tous les mois. Les personnes aux revenus modestes y ont accès et c’est également le cas pour les étudiants. Au vu de la crise qui frappe la France et la chute du pouvoir d’achat, les demandes d’aides au logement comme l’APL (Allocation Personnalisée au Logement), l’ALF (Allocation de Logement Familiale) ou encore l’ALS (Allocation de Logement Sociale) ont largement progressé ces deux dernières décennies.

Des aides au logement favorisent l’inflation des loyers

Sur le sol français, un peu moins de 6 millions de bénéficiaires ont accès aux aides au logement. Toutefois, un revers à la médaille serait observé selon une étude proposée par l’Insee. Elle révèle que ces coups de pouce ont tendance à favoriser l’augmentation des loyers et ce phénomène serait facilement identifiable dans les villes qui rassemblent plus de 100 000 habitants. L’enquête montre que ces aides ont tendance à avoir un « effet inflationniste ». L’Insee explique que les aides au logement permettent aux foyers d’accéder généralement à des biens d’une qualité supérieure.

Des aides au logement, mais une superficie plus petite malgré la hausse

La demande est donc importante, ce qui contribue à une augmentation des loyers. Dans cette étude dédiée au lien de cause à effet entre les aides au logement et cette inflation, l’organisme précise que les montants des loyers sont plus importants (un m² supérieur à 5.3 %) dans les zones de plus de 100 000 habitants par rapport au reste du territoire français. Toutefois, une hausse des prix ne signifie pas une qualité du logement plus élevée par rapport à la normale. Dans les villes où les loyers augmentent, la surface a tendance à être plus petite de 2.3 %.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *