Accueil / Politique / Aides au logement : Michel Sapin s’attaque à la réduction des APL

Aides au logement : Michel Sapin s’attaque à la réduction des APL

Les aides au logement sont dans le collimateur de Michel Sapin. Le ministre des Finances envisage de s’attaquer aux APL distribuées à de nombreux Français.

Michel Sapin
Michel Sapin

Le gouvernement va-t-il toucher aux aides au logement ? Michel Sapin, le ministre des Finances annonce de nouvelles mesures pour faire des économies, il va s’attaquer au dossier brûlant de l’allocation logement (APL). Il a décidé de revoir sérieusement les conditions d’attributions, une première ébauche arrive doucement aux oreilles, la fin du rattachement des étudiants qui perçoivent cette allocation logement au foyer fiscal de leurs parents. Le ministre a souligné dès lundi qu’il fallait faire des économies « très conséquentes », il a déclaré que la France était le pays qui dépensait le plus d’argent en ce qui concerne les aides au logement.

Les aides au logement revues et corrigées prochainement

Ce dossier est très délicat, car il concerne de nombreuses familles, qu’est-ce que le gouvernement va entreprendre ? Va-t-il revoir le plafond de revenus ou va-t-il s’occuper de l’APL cas par cas ? Il y a des bruits de couloir qui proposeraient d’attribuer cette allocation qu’aux personnes en situation de grande précarité. En 2013, 17,4 milliards d’euros ont été versés par l’Etat sous forme d’aides au logement pour un montant s’approchant des 225 euros mensuellement. L’inspection générale des finances pointe du doigt cette aide, car selon leurs propos il y aurait de nombreuses dérives selon Le Monde.

Réduire l’APL pour favoriser les économies

Michel Sapin a déclaré qu’il devait traiter ce dossier avec le plus grand soin, car les restrictions de l’aide au logement pourraient mettre un frein en ce qui concerne le secteur de la construction. Le gouvernement espère avec ces coups de rabot faire une économie de plus d’un milliard d’euros selon une information du JDD. Cette nouvelle proposition qui viserait à limiter l’attribution de l’allocation logement devrait sans doute générer quelques remous et surtout à quelques mois de la rentrée étudiante. Certaines familles déjà bien en difficulté financière vont se voir encore fragilisées et perdre un peu plus de pouvoir d’achat, affaire à suivre.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !