Accueil / Politique / Le droit à l’oubli, quels sont types de maladies qui sont pris en compte ?

Le droit à l’oubli, quels sont types de maladies qui sont pris en compte ?

Le droit à l’oubli qu’est ce que c’est exactement ? C’est tout simplement permettre à d’anciens malades d’avoir un accès comme tout le monde aux assurances, aux prêts bancaires. Les personnes qui ont été atteintes d’un cancer n’auront plus à mentionner leurs anciennes maladies. La loi qui donne un coup de jeune au système de santé prévoit un délai maximal de 10 ans pour accorder ce droit à l’oubli, pour les mineurs, il est de cinq ans dès la fin des traitements.

Les maladies concernées par le droit à l’oubli sont connues

Ce droit à l’oubli est une sérieuse avance pour toutes les personnes ayant eu un cancer et qui veut après leur guérison obtenir un prêt bancaire sans payer de prime supplémentaire ou un taux plus élevé. Ce droit à l’oubli que demandaient de nombreuses personnes depuis fort longtemps va concerner le cancer du sein, des testicules, le mélanome de la peau, le cancer de l’utérus et celui de la thyroïde, mais également l’hépatite C.

Le délai de 10 ans pourrait être plus court dans certains cas de figure

La ministre de la Santé, Marisol Touraine a annoncé toutes ces nouvelles mesures ce matin, elle était l’invitée de Bruce Toussaint sur ITélé ce jeudi 4 février, elle a également ajouté que les 10 ans maximal pourraient être ramené à 1 an, 3 ans, 6 ans, 7 ans dès la fin des traitements et sans rechute. La ministre de la Santé à aussi rajouter que les assureurs avaient participé à toutes les discussions de travail.

Marisol Touraine apporte un peu d’espoir aux malades

Alors qu’aujourd’hui jeudi 4 février, c’est la journée contre le cancer, 25 millions de personnes vivent avec la maladie dans le monde, 8 millions en meurent chaque année. La recherche pour guérir les cancers est toujours de plus en plus impliquée, une importante voie de recherche est actuellement en cours à l’institut Pasteur, celle de la vaccination thérapeutique. Le vaccin viendra en accompagnement de la chirurgie, des traitements, de la chimiothérapie, il vise à stimuler les défenses immunitaires. On soigne de mieux en mieux les cancers, c’est un réel espoir pour tous les malades et ce droit à l’oubli va sans doute donner un bon coup de fouet à la guérison, car rappelons-le, les traitements sont l’essentiel de la guérison, mais le bon moral est aussi un vecteur important pour guérir de la maladie et quand de bonnes mesures comme celle-ci  sont annoncées par Marisol Touraine, c’est de l’espoir.

Marisol Touraine, Flickr – Laurent

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Réagissez !