Accueil / Politique / Changement d’heure : Ségolène Royal envisage la fin du dispositif

Changement d’heure : Ségolène Royal envisage la fin du dispositif

Le changement d’heure pourrait être le dernier, car Ségolène Royal aimerait que le dispositif soit stoppé s’il est inutile.

Segolène Royal
Segolène Royal

Le changement d’heure a été réalisé cette nuit et nombreux sont les êtres humains européens qui se sont trompés ce matin en regardant leur réveil. Ce dispositif suscite la grogne et plusieurs Français annoncent un non ferme et ils voudraient que cette méthode soit stoppée définitivement. Ségolène Royal a entendu le mécontentement du peuple, car elle a décidé de vérifier si l’impact était à la hauteur des espérances. Normalement, l’heure d’été ou l’heure d’hiver est susceptible de générer des économies, mais elles ne seraient pas aussi importantes.

2016 pourrait signer la fin du changement d’heure

De ce fait, l’impact serait beaucoup plus faible que le mécontentement engendré par le changement d’heure. La ministre de l’Écologie a décidé de lancer une étude selon ses propos relayés sur le site de microblogging Twitter. L’année prochaine, le dispositif pourrait être annulé si toutefois les résultats ne comblent pas les attentes. Deux solutions sont par conséquent envisagées : soit le changement d’heure permet de réaliser des économies d’argent, soit il n’entraîne que de la colère et de faibles voire aucune économie. Ségolène Royal a l’intention de partager les résultats avec le peuple qui pourrait ne plus être dérangé par ce mécanisme en 2016.

Le changement d’heure pourrait vivre ses derniers instants

Ségolène Royal devra ensuite peser les inconvénients et les bénéfices, car le changement d’heure s’avère être néfaste. En effet, les enfants sont déboussolés, les personnes âgées sont perturbées et le monde agricole doit jongler avec les nouveaux horaires et les habitudes des troupeaux. Cela pose généralement problème pour la traite des vaches, car elles sont réglées comme une horloge deux fois par jour. En parallèle, des points positifs seraient au rendez-vous selon une étude de l’Ademe datant de 2010 qui stipule que 440 GWh ont pu être économisés un an auparavant. L’heure d’été pourrait donc être le dernier et cela devrait ravir de nombreux Français, mais il faudra attendre les conclusions de l’enquête.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Carte vitale

Remboursements : les Français ne jouissent pas d’une situation appréciable

Les contrats responsables dévoilés au début de l’année 2016 devaient normalement assurer aux employés un …

Un seul commentaire

  1. La France ne pourra pas décider seule de cesser les changements d’heure. L’Europe répondra NON, car nous avons imposé naguère ce système à l’Europe !

Réagissez !