Parti Socialiste : 76% des Français ont une image dégradée

Les Français ne feraient plus confiance aux pouvoirs publics. La menace terroriste est toujours présente dans notre pays, chacun a désormais l’appréhension de monter à bord d’un train, d’un bus ou d’un avion, la sécurité des passagers est-elle vraiment une préoccupation pour le pouvoir en place ? Tous les gouvernements qui se sont succédé n’ont pas réussi à diminuer cette impression de danger permanent. Les Français seraient plus enclins à croire davantage au pouvoir des citoyens.

François Hollande
François Hollande / Crédit Photo : Wikimédia – Jean-Marc Ayrault

Les attentats qui ont frappé notre pays ces derniers temps ont fragilisé la confiance des citoyens vis-à-vis des politiques, 54% d’entre eux seraient d’accord avec cette affirmation. Selon un sondage « ODOXA » pour I Télé, un Français sur deux n’aurait plus du tout confiance au pouvoir en place, mais à contrario il compterait plus sur la solidarité de son prochain en cas de problème d’attentat à bord d’un transport. Celui qui a été déjoué à bord du Thalys n’a pas arrangé la situation, il a provoqué encore plus de méfiance.

69% des Français sont en faveur de la sécurité dans les transports

Sécuriser d’avantage les gares et les trains est au programme, mais selon le sondage, deux tiers des Français soit 69% estiment que les contrôles des passagers permettraient de renforcer la sécurité à bord des trains, mais 47% déclarent que cela pourrait également développer une discrimination plus importante, cela n’effraie pas le ministre transports Alain Vidalies, il a expliqué : « mieux vaut discriminer en contrôlant que rester spectateur » comme le rapporte le JDD.

Depuis les attentats de Madrid qui ont fait 191 morts en mars 2004, l’Espagne a considérablement renforcé son dispositif  de sécurité à bord des trains, les contrôles des bagages ont été également multipliés, en Italie certaines gares ont adopté des contrôles aléatoires, en France cela est à l’étude, c’est à ce jour la mesure la plus évoquée comme a confirmé Guillaume Pepy, le directeur de la SNCF.

76% des Français ne sont plus en faveur du Parti socialiste en matière de sécurité

Ce sondage démontre aussi que les Français n’ont pas plus confiance à la droite qu’à la gauche pour lutter contre ce problème d’insécurité soit sept personnes sur dix. Le parti de gauche est fragilisé par tous ces évènements successifs, Manuel Valls doit prononcer un discours aujourd’hui à La Rochelle, le premier ministre sera-t-il redynamiser les sympathisants ? L’opinion des Français peut-elle changer ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Pesticides

Plus de 90% de la population est contaminé par les pesticides

De nombreuses polémiques voient le jour en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens et leurs …

Un seul commentaire

  1. « les Français n’ont pas plus confiance à la droite qu’à la gauche pour lutter contre ce problème d’insécurité »

    Avec raison; l’épisode de la fusillade, à Marseille lors de la visite de ministres, est le point d’orgue, symbolique de la dégradation de l’Etat. Mais tous les pouvoirs politiques, à travers l’acceptation d’ une dérive des juges, qui mettent en garde à vue, des fonctionnaires de police qui « flinguent », en flagrant délit, un criminel; comme cela se produisit sur une autoroute, dans une affaire de go fast (600 kg de drogues); porte tous les germes du chaos dans la sécurité publique.
    76 % des français n’ont pas une image dégradée du PS, mais une image, enfin, réelle de ce que ce parti est, et de sa responsabilité dans la dégradation de l’autorité de l’Etat. Malheureusement, en face l’UMP n’a pas fait mieux. Le fameux karcher de M.Sarkosy, n’a jamais fonctionné… Deux canards boiteux pendant 40 ans, ne pouvait produire que le constat sur la France d’aujourd’hui, dans le domaine de la sécurité ou autre. Un pays qui voit ses pompiers venir éteindre un incendie et se faire caillasser ou tirer dessus, est dans un grand état de déliquescence, au niveau des fonctions régaliennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *