LOADING

Type to search

Plan d’économies : mécontents, des députés proposent une autre solution

4 années ago
Share

Le plan d’économies de Manuel Valls n’a pas fait l’unanimité et des députés ont décidé de proposer un autre concept pour garantir la stabilité.

[media-credit name= »Richard Ying » align= »alignnone » width= »450"]Assemblée nationale[/[/media-credit] plan d’économies de Manuel Valls permettrait de réduire les dépenses entre 2015 et 2017 de 50 milliards d’euros. Toutefois, les propositions faites par le Premier ministre demandent parfois un effort considérable aux Français alors que certains se trouvent déjà dans une situation complexe. Mécontents des objectifs de Manuel Valls, des députés PS ont décidé de construire leur propre plan d’économies. Emmené par Karine Berger (Hautes-Alpes), le groupe a tenté de mettre en place des scénarios alternatifs visant à rassembler la majorité. Bruno Le Roux, le président du groupe PS devrait obtenir ces propositions au cours de la journée du lundi de Pâques.

Un plan d’économies contesté

Valérie Rabault qui est la nouvelle rapporteure générale du budget a précisé au journal Le Monde qu’il « y a des oppositions très claires. L’objectif est de trouver un point d’équilibre entre l’exécutif et la majorité ». Ces députés estiment que « le pouvoir d’achat des Français a déjà été touché par les efforts budgétaires, il n’est pas possible de demander plus ». Ainsi, le groupe souhaite que le gel des prestations sociales et celui du point d’indice de la fonction publique soient évités. En construisant le nouveau plan d’économies, ils ont pris en compte l’effort des revenus moyens et modestes. Ces derniers ont « déjà participé aux efforts de redressement budgétaire ».

Manuel Valls les recevra

Ainsi, ce plan d’économies permettrait de limiter au maximum « un nouveau choc de pouvoir d’achat ». Selon Karine Berger les « économies de dépenses ne doivent pas aller à l’encontre de notre reprise économique et de celle de l’emploi, qui ont été jusqu’à présent freinées par les efforts budgétaires ». Après l’étude de ce nouveau plan, Valérie Rabault et Bruno Le Roux seront reçus par Manuel Valls le mardi 22 avril à 15 heures. Le Premier ministre pourrait éventuellement revoir son plan en prenant en compte les avis de ces députés.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *