LOADING

Type to search

Travail dominical : les salariés n’approuvent pas le dimanche

3 années ago
Share

Le travail dominical n’est pas au goût des salariés. Ces derniers souhaitent se reposer le dimanche et refusent une activité.

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le travail dominical aurait la capacité d’avoir un véritable attrait touristique et cela serait positif pour les emplois. Pourtant, la journée du dimanche est généralement synonyme de repos et de fermeture. Certains commerces ouvrent toutefois leurs portes lors de cette journée et c’est parfois le cas pour les magasins de bricolage ou de décoration. De plus, à l’approche des fêtes de fin d’année, les commerces commencent à mettre en place leur stratégie puisque les grandes enseignes devraient recevoir les consommateurs le dimanche.

Le travail dominical pourrait créer des emplois

Toutefois, le gouvernement souhaite mettre en place un travail dominical et cela pourrait créer près de 40 000 à 100 000 postes. Ces derniers pourraient permettre à la France de reprendre un peu de dynamisme et les étudiants auraient l’occasion de boucler leur fin de mois. En parallèle, les défenseurs de ce projet ne donnent pas d’informations concernant les contrats à durée déterminée ou indéterminée. Dans tous les cas, le travail dominical ne fait pas l’unanimité puisque les salariés disent non à cette mesure. Par conséquent, dans la journée de vendredi, des manifestations ont été organisées.

Le travail dominical d’Emmanuel Macron critiqué

Les salariés contre le travail dominical souhaitent que les revenus soient augmentés, mais pas les horaires. Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron voudrait également ouvrir les commerces le soir, mais la mesure fait grincer des dents. Une salariée chez Galeries Lafayette révèle que les montants attribués pour le dimanche sont doublés, cela est donc avantageux pour les employés. Toutefois, les enseignes projetteraient d’ouvrir 52 dimanches par an et dans ce cas de figure, les bénéfices ne seraient plus aussi élevés. De son côté, Emmanuel Macron certifie que le dimanche sera toujours payé double et il y aura également une compensation avec un repos. Les propos du ministre seraient remis en cause, car cette mesure pourrait finalement coûter de l’argent sur le long terme.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *